Actualités Ebay

 sur

Jeudi 14 janvier 2010 4 14 /01 /Jan /2010 19:21

La pochette dite "sandwiches" du EP Odéon SOE 3739 est sans doute le fleuron de la discographie française des Beatles. Il était donc important de l’évoquer individuellement, de manière détaillée. Si un mythe encore aujourd’hui tenace veut que ce 45T ai été publié à l’occasion de leur série de concerts à l’Olympia au début de l’année 1964, nous verrons qu’en réalité, il en est tout autrement. En effet, ce disque, dont la pochette a été conçue durant le séjour des Fab’4 à Paris, n’a matériellement pas pu être mis en vente dans des délais aussi courts. Au travers de cette vitrine thématique, nous allons tenter de connaître la véritable histoire de ce 45T mythique:

Sandwich mint recto Sandwich mint verso

Photos: Doctorobert


Lors de leur passage à Paris au cours de la seconde quinzaine de janvier 1964, les Beatles ont réalisé, à la fin du mois de janvier, une session photographique dirigée par Dezo Hoffman. John, Paul, George & Ringo furent photographiés grimés en français "types" tels que se l'imaginent les anglo-saxons. Une idée avait été émise de les faire poser habillés en gardiens de la paix, mais au final, seul George porte un képi, et fait allusion aux forces de l’ordre. Comme nos voisins britanniques nous considèrent traditionnellement comme des mangeurs de pain entre autre, les Beatles ont été photographiés en train de manger un sandwich baguette. C’est l’une des photos ainsi réalisées qui fut inversée puis utilisée pour illustrer la seconde pochette du EP SOE 3739 (paru à l’origine en 10/1963). Dezo Hoffman a également fait figurer, sur un autre cliché issu de la même session, une petite parisienne bien élégante, en la personne de la comédienne Sophie Hardy.

Photo sandwiches originale   Beatles & Sophie Hardy

Photos: Lucyintheweb

Beatle Book Us   Mirabelle mars 1964

Photos: Filou / Lucyintheweb

 

La réédition du SOE 3739, ainsi connue dans le monde entier sous le surnom de pochette dite "sandwiches" a été publiée en novembre 1964, comme l’attestent les rappels promotionnels présentés au verso de la pochette :

EP SOE 3755 - "Long Tall Sally" - dépôt légal du 23/07/1964

EP SOE 3756 - "I’m Happy Just To Dance With You" - dépôt légal du 06/10/1964

EP SOE 3757 - "A Hard Day’s Night" - dépôt légal du 11/09/1964

LP OSX 227 - "Dansez Beatles !" - dépôt légal du 24/11/1964

SOE 3739 blue label SOE 3739 orange label
Photos: Lucyintheweb

Le disque existe sous deux couleurs de label : bleu nuit et orange. Sur le label bleu-nuit, on remarque, à gauche du centreur, les initiales
"D.R." caractéristiques exclusives du SOE 3739 (les autres EP’s arboreront le sigle BIEM à la place), qui signifient probablement "Droits Réservés", traduction possible du "K.A." (pour "Keep Account") que l'on rencontre sur certains pressages étrangers. Odéon France a soit recyclé un surplus d’étiquettes inutilisées lors du pressage de la première édition du disque, soit utilisé les invendus de ce dernier pour les glisser dans les nouvelles pochettes. Dans les deux cas, cela explique l’existence du

"sandwiches" sous les deux couleurs de label, ainsi que le faible nombre d’exemplaires en circulation de nos jours. Sa cote actuelle est estimée à plus de 4000 euros ! Si vous souhaitez l’acquérir, attention cependant aux imitations circulant sur le marché.


Il n’est donc pas surprenant que nombre de collectionneurs ont renoncé à l’acquisition du célèbre EP pour se rabattre sur une réplique bon marché, comme celle qui fit son apparition dans les années 1980. Il est très facile de la reconnaître dans la mesure où elle ne contient aucun disque. De plus, le carton est plus fin que celui utilisé pour la fabrication de la pochette originale. Deux petits détails qui n’échapperont pas aux yeux les plus attentifs : la mention ‘DILLARD et Cie. Imp. Paris’ n’apparaît sur le bord droit du verso, tandis qu’une petite tache est visible sur le fond bleu du recto, à gauche du visage de John Lennon:

No Dillard Zomm replique Sandwich

Une contrefaçon a même vu me jour dans le milieu des années 1990. Elle circule en petit nombre aujourd’hui encore sur certains sites d’enchères, par exemple. Ladite contrefaçon contient un disque. Voici les détails à vérifier, afin de distinguer un original à coup sûr :


- sur la languette de réapprovisionnement (lorsqu’elle est présente), le nom du groupe doit être imprimé LES Beatles et non THE Beatles ;

Languette SOE 3739 S

Photo: Orgeatlechien / Lucyintheweb


- la position de la mention 'DILLARD et Cie. Imp. Paris' imprimée sur le bord droit du verso de la pochette doit être attentivement observée ;

Dillard

-    l’impression des quatre rappels du catalogue Odéon France est également une caractéristique importante, dans la mesure ou sur l’original, les photos sont légèrement floues et imparfaitement cadrées (sur la contrefaçon, ces défauts ont été éliminés). De plus, ces mêmes photos doivent être quasi contigües (et non écartées de plusieurs millimètres). Autre critères : sur la photo du premier EP (SOE 3755), le nom du groupe et la mention doit être imprimée en blanc, et non en noir. De même sur la photo du 33T OSX 227 ("Dansez Beatles"), avec le nom du groupe ainsi que les mentions 'Dansez' et 'avec George Martin et son orchestre'.

Rappels R

Rappels W

Source scans: La France et les Beatles (J.-C. Hocquet / E. Krasker)


Une anecdote importante nous permet d’en savoir plus sur l’histoire de ce mythique 45T. Dans l'organisation des concerts des Beatles au Palais des Sports le 20/06/1965, l’Olympia était partie prenante, car Bruno Coquatrix, fort du succès rencontré l’année précédente, avait resigné les Fab’4. Cependant, la salle de l’Olympia étant devenue trop petite, c’est celle du Palais des Sports qui sera privilégiée (1).

Disco Revue 1965

Photo: Bonsoir Paris !


D’après les témoignages de plusieurs collectionneurs expérimentés et reconnus, qui ont vécu l’époque, les billets étaient en vente devant l'entrée de l'Olympia, non au guichet même mais à l'entrée, sur la droite, où se trouvait une petite guérite (2) où étaient conjointement proposés à la vente des… "sandwiches" entre autres (3). L’usage pour une promotion de la maison de disques Odéon est plus que probable (4). Dès lors, un rapprochement entre notre fameux disque et l'Olympia devient crédible (cliquez ici pour en savoir plus), et le mythe évoqué au début du présent article s’explique !


 

 

Source: Lucyintheweb

Mais une interrogation demeure: ce fameux point de vente de l’Olympia fut-il le seul à proposer des EP "sandwiches", où ces derniers étaient-ils également en vente dans les autres villes (Lyon et Nice) où les Beatles se sont produits lors de cette tournée de juin 1965 ?


Néanmoins on les a également trouvés plus classiquement dans bacs des disquaires. C’est en tout cas la conclusion à laquelle on aboutit compte tenu de certains faits objectifs et, en particulier, de la date de sortie aujourd’hui établie (novembre 1964) (5).


Si vous disposez d’informations qui pourraient nous aider à poursuivre nos recherches, n’hésitez pas à nous en faire part via vos commentaires !

 

- Merci à Jean-Claude Hocquet et Eric Krasker pour leur précieuse collaboration à cet article ! -


 

Sources :

 


- Boris J.-M., Brieu J.-F., Didi E., 2003. Olympia Bruno Coquatrix – 50 ans de music-hall. Editions Hors Collection, Tours : 240 p.

 

- Hocquet J.-C., Krasker E., 2005. La France et les Beatles - Volume 1 : La discographie originale 1962-1970. Atlantica-Séguier, Biarritz : 283 p.

 

- Nouveaux éléments d’information communiqués par E. Krasker et J.-C. Hocquet en janvier 2010.

- Témoignages personnels de Athos49, Doctorobert, Claude Defer, Minnie Bleu & the Old Walrus / Lucyintheweb: lien direct - cliquez ici.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

(1)  L’information a été fournie par Jean-Michel Boris dans le livre Olympia Bruno Coquatrix (Editions Hors Collection – 2003 – p. 62)


(2) Certains témoignages font également état de la présence d’une guérite similaire dans l’enceinte même du Palais des Sports.


(3) Il n’est pas interdit de penser que d’autres EP’s étaient également en vente dans ces fameuses guérites. Citons trois exemples :


SOE 3760 (12/1964 ou 01/1965 - cf. La France et les Beatles – La discographie originale 1962/1970 – pp. 77-78) ;

SOE 3764 (dépôt légal du 06/04/1965 - cf. La France et les Beatles – La discographie originale 1962/1970 – p. 79), ;

SOE 3766 (dépôt légal 17/05/1965 - cf. La France et les Beatles – La discographie originale 1962/1970 – pp. 80-81).


Tous étant sortis entre la probable date de publication du "sandwiches" et celle des concerts du Palais des Sports.


(4) Si Odéon avait décidé de vendre le EP "sandwiches"  à l’entrée de l’Olympia (et du Palais des Sports) c’était sans doute pour assurer la promotion de la maison de disques. Mais cela ne fait pas pour autant de cette pochette "sandwiches" un objet promotionnel conçu spécialement pour accompagner la tournée 1965 des Beatles en France. Il convient avant tout d’observer que ce "sandwiches" constitue l’une des composantes d’un plan de réédition qui a concerné les 5 premiers EP Odéon :


      -   SOE 3739 (cf. La France et les Beatles – La discographie originale 1962/1970 – pp.  45-52) ;

SOE 3741 (cf. La France et les Beatles – La discographie originale 1962/1970 – pp. 59-60 – groupe 3 types 3 et 4 – réédition en avril ou mai 1964) ;

SOE 3745 (cf. La France et les Beatles – La discographie originale 1962/1970 – pp. 62-63 – types 3 et 4 – réédition en mai ou juin 1964) ;

SOE 3746 (cf. La France et les Beatles – La discographie originale 1962/1970 – p. 67 – types 2, 3 et 4 – réédition en mai ou juin 1964) ;

SOE 3750 (cf. La France et les Beatles – La discographie originale 1962/1970 – p. 69 – types 2 et 3 – réédition en septembre ou octobre 1964).


Les 4 premiers EP ont été réédités avec un verso sensiblement modifié (cf. rappels EP). Pour le SOE 3739, la modification a été beaucoup plus importante puisqu’elle concerne à la fois le recto et le verso.


La question qui se pose est la suivante : pourquoi Odéon a-t-elle réédité le SOE 3739 après le SOE 3750 et non pas avant le SOE 3741. C’eût été plus logique et également possible en terme de délai (en mars par exemple). Malheureusement nous n’avons pas encore la réponse à cette question qui reste pour le moment en suspens.


Ce que nous pouvons dire, par contre, c’est que le choix d’Odéon de retarder la réédition du EP "sandwiches" jusqu’en novembre 1964 a certainement largement contribué à la rareté de ce disque. En effet, il ne faut pas oublier que la version originale (avec la photo d’Angus McBean) date d’octobre 1963, soit plus d’un an auparavant. Les disquaires avaient donc eu largement le temps d’écouler le stock de ces premières copies. Entre temps, 7 nouveaux EP avaient vu le jour, et l’on peut aisément imaginer que ces mêmes détaillants aient considéré qu’il allait être particulièrement difficile de vendre un disque déjà "ancien" (fut-il muni d’une nouvelle pochette).


Par conséquent, les disquaires qui se sont risqués à le commander n’ont certainement pas été très nombreux. Qui plus est, si l’on considère à présent la chose du point de vue de l’acheteur, quel intérêt y avait-il à racheter fin 1964 un disque dont on avait déjà fait l’acquisition fin 1963 ? N’oublions pas qu’à l’époque le phénomène "collection/collector" n’existait pas encore. Toutes ces raisons peuvent donc expliquer pourquoi l’on trouve aujourd’hui aussi peu de copies en circulation.


(5) Le "sandwiches" a bien été mis en vente (certes limitée) chez certains détaillants et ce dès novembre 1964. Plusieurs témoignages confirment ce fait, le tout premier de ceux-ci figurant dans La France et les Beatles – La discographie originale – p. 146, note n° 12 : Un collectionneur lyonnais nous a en effet signalé que son exemplaire était annoté d’une date : le  12 novembre 1964. Il est plus probable que l’acquéreur initial ait souhaité ainsi conserver le souvenir de la date d’achat de ce disque (d’autres personnes, à l’époque, personnalisaient leur exemplaire en y inscrivant leur nom ou tout simplement leur signature, comme l’atteste celui acquis par la Bibliothèque nationale). Cette date du 12/11/1964 est un indice capital permettant de confirmer que la commercialisation du "sandwiches" est bien intervenue début novembre 1964. Et c’est précisément parce que ce disque a effectivement été commercialisé fin 1964 qu’Odéon l’a fait figurer parmi les rappels à l’intérieur du premier volet de la pochette de l’album Les Beatles 1965 (publié fin janvier 1965).
Par Sébastien - Publié dans : Odéon France - Communauté : Le Monde du Rock
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

rock6070 Retrouvez "Vapeur Mauve", le magazine gratuit réalisé bénévolement par les membres du forum Rock6070, qui partagent leur passion pour les artistes de rock psychédélique, progressif, de folk et de tous les autres courants musicaux des années 60's et 70's !

 

 

memoire60-70logo L'épopée du rock des années 60 et 70 vue de Belgique ! Chacune des différents dossiers de ce superbe site évoque une période bien spécifique de souvenirs musicaux et cinématographiques durant les sixties et les seventies !

Diaporama

  • If You Love Me Baby Label UK
  • US UA745 promo label
  • Venezuela OLP 371 front

Recherche

Derniers Commentaires

InfoDisc - Vinyls Collection

InfoDiscToutes les Informations sur les succès du Disque et de la Chanson en France depuis 1900 à nos Jours : les Succès, les Tubes, Bilans Annuels, Chiffres de Ventes, Hit-Parades, Classement, Disque d'Or, Certifications, Auteur/Compositeur, Récompenses, Référendums...


Vinyls-collection.com : créez votre collection de Vinyls en ligne

Un site permettant aux amateurs de disques de créer et de gérer leur collection en ligne mais aussi d'échanger sur leur passion !

Syndication

  • Flux RSS des articles
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés